les chats noirs libertaires Index du Forum

les chats noirs libertaires
Forum de l'alliance Les chats noirs libertaires . Alliance de joueurs de damoria . Forum général et de discussion

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Ours d'Ariège :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les chats noirs libertaires Index du Forum -> les chats noirs libertaires -> La taverne du flood :
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
-gnouf-
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2010
Messages: 111

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 22:53 (2011)    Sujet du message: Les Ours d'Ariège : Répondre en citant

Les ours se suivent et ne se rassemblent pasLes ours se suivent et ne se rassemblent pasIl s'appelait Pécé, un bel ours de l'Oural,
Ei il vivait là-haut, très loin dans la montagne.
L'autre ours, c'était Péhesse; son logis principal,
En bas des Pyrénées, était dans la campagne.
Ils s'étaient rencontrés, par le plus grand hasard,
Un jour ensoleillé d'une foire agricole,
Envoyés par leurs pairs, car chacun d'eux, briscard,
Avait longtemps suivi d'identiques écoles.
Un pelage fourni couvrant son corps puissant,
Le bel ours de l'Oural avait des reflets rouges.
Il devait sa couleur à ses deux grands parents
Que l'on avait tirés en 17 de leur bouge.
Péhesse, quant à lui, avait le poil luisant
D'où ressortaient parfois de larges flammes roses.
C'est commun vers chez lui où l'on voit très souvent
Les ours utiliser ce que le vent propose. 
Ils s'étaient observés et chacun du regard
Avait pu mesurer de l'autre l'importance.
Il fallait éviter que les lois du hasard
N'augmentent du voisin un peu trop la puissance.
L'ourson rouge Pécé eut vite fait le choix
De s'occuper d'abord des couches populaires
Qui ne possèdent rien, ni mangeoire, ni toit,
Et n'ont pas les moyens de gérer la jachère. 
Péhesse, quant à lui, conscient de sa grandeur,
Se mit tout aussitôt à dominer les terres
Déjà colonisées par ses prédécesseurs
Et dont il se targuait d'être dépositaire.
Dés lors les deux voisins désormais différents,
Vont, chacun dans son coin, voir couler la rivière,
Le rose utilisant le bon sens du courant,
Le rouge s'attelant à redresser les pierres.
A l'un il suffisait, facile séduction,
De proposer aux autres de menus avantages.
Le second s'efforçait, avec sa conviction,
D'aider ses congénères à partager l'herbage.
De ceci, il convient de tirer la leçon:
Le rosissant Péhesse suit le sens de la pente,
Les vieux de sa tribu ayant fait sans façon,
La preuve qu'il vaut mieux pédaler en descente.
Quant à Pécé le rouge, il s'obstine toujours
Et aide ses voisins à travailler la friche
Pour permettre aux oursons de voir enfin le jour
Où le soleil naîtra sur une plaine riche.
Et si, un jour prochain, pouvaient se rencontrer
Au lieu de s'agresser ce deux beaux plantigrades,
La faune environnante aurait tout à gagner
Dans cette noble Ariège que les vautours dégradent.
_________________
Sans solidarité ni égalité , nulle liberté ! Pour vivre libre , faut avoir de quoi vivre .

Ceux qui opposent liberté et égalité et exigent de faire un choix entre les deux sont des escrocs esclavagistes .


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Juil - 22:53 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les chats noirs libertaires Index du Forum -> les chats noirs libertaires -> La taverne du flood : Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com